Nos Offres

    Formation de qualité

    Forfait code

    Conduite accompagnée

    Savoir-faire

    Informations et conseils sur les différents permis & formules

     

    Le permis B

     La formation comprend :

    • Une évaluation initiale d’une heuresera effectuée. Elle permettra de jauger les besoins de l’élève conducteur et de déterminer ses besoins en termes d'heures de conduite (le minimum obligatoire est de 20 heures).
    • Une formation théorique pour comprendre la route, la signalisation, la circulation, les comportements positifs en matière de sécurité routière et réussir l'épreuve théorique générale (ETG) dite épreuve du « code »Une formation pratique intégrant l’apprentissage de la conduite du véhicule, ainsi que différents modules de sécurité routière destinés à renforcer le comportement positif de l’apprenti conducteur

     La formation théorie ou le code :

    ·         Le forfait est valable 6 mois.

    ·         Les cours théoriques sont de 1 heure ou 2 x 30 minutes chacun, illimités et non stop toute la journée.

    ·         Les cours se déroulent aux heures d’ouverture de l’agence.

    ·         Une date d’examen théorique + convocation vous seront données par le secrétariat en fonction de la régularité et réalité des résultats enregistrés.

    La formation pratique ou heures de conduite :

    ·         20 heures minimum avec un moniteur ou monitrice,Ce nombre d'heures peut être révisé à tout moment pendant la formation.

    ·         Les heures dispensées suivront le PNF (plan national de formation).

    ·         Un voyage découverte d’une demi-journée d’environ 200 kmpour mettre en pratique la lecture de la route dans des conditions de circulation variées et mieux vous préparer à votre future vie de conducteur.

    ·         Un enseignement collectif en complément des cours individualisés vous permet d’apprendre au contact des autres et de mieux progresser grâce au principe d’émulation.

    ·         Des examens blancs dans des conditions réelles.

     

    A savoir :

    ·         Le taux de réussite à l'examen du permis est bien moins important que les conducteurs passés par la case conduite anticipée (-20% de réussite).  Taux de réussite national : 49%

    ·         Depuis le passage de l'examen à 35 minutes, ce forfait de 20 heures se révèle souvent insuffisant et donne au départ une appréciation faussée du prix définitif.

    ·         Il faut savoir et dire le contraire ne serait que vous mentir, actuellement la moyenne nationale est de 35 à 40 heures pour l’obtention du permis.

    ·         Actuellement, le prix moyen d'un permis se situe entre 1200 € et 1500 €.

    ·         Une formation régulière et assidue reste la meilleure garantie de succès, alors qu'une formation au coup par coup vous coûtera plus cher tout en étant moins efficace.

    ·         Toute personne peut candidater au permis B si elle remplit les conditions suivantes : Être âgé de 17 ans et 6 mois minimum, avoir passé l'examen médical requis dans le cas de certains handicaps.

     

    La conduite accompagnée : AAC

    La conduite accompagnée, est aussi appelée apprentissage anticipé de la conduite (AAC). Le principe de la conduite accompagnée est de permettre aux jeunes d'acquérir de l'expérience dès 16 ans. Il existe de nombreux avantages à faire le choix de la conduite accompagnée :  

    • Le taux de réussite à l'examen du permis est bien plus important pour les conducteurs passés par la case conduite accompagnée (+20% de réussite).  Taux de réussite national : 69%
    • Sur le plan financier : la surprime de l'assurance jeune conducteur est grandement diminuée (en fonction du type et de l'âge du véhicule, et du type d'assurance choisi, il est possible d'atteindre jusqu'à 50% en moins la première année grâce à la conduite accompagnée et 100% la deuxième année.

    Remarque : Notez que depuis la création du permis probatoire en mars 2004, un jeune conducteur n'a plus que 6 points sur son permis, qu'il soit passé par l'apprentissage anticipé de la conduite ou non. D'autre part, la durée du permis probatoire est de 2 ans au lieu de 3 pour les jeunes ayant choisi la conduite accompagnée.

    Une première évaluation d'une heure sera effectuée. Elle permettra de jauger les besoins de l’élève conducteur et de déterminer ses besoins en termes d'heures de conduite (le minimum obligatoire est de 20 heures). Ce nombre d'heures peut être révisé à tout moment pendant la formation.

    Tout comme pour l'obtention du permis de conduire, le candidat à la conduite accompagnée doit passer le code de la route. Un livret lui permettant de réviser lui sera remis par nos soins pour lui permettre de travailler en parallèle des leçons données pendant les heures d’ouverture de l’agence...

    Il recevra également son livret d'apprentissage AAC dans lequel seront notés ses acquis tout au long de sa formation pratique et ce jusqu’à l’examen.

    A la fin de la formation, une attestation de fin de formation initiale est émise en trois exemplaires : une restera dans le livret de l'élève, une pour l'auto-école, enfin une pour le conducteur pour l'assurance de la voiture.

    L'accompagnateur :

    • N'importe qui ne peut pas prétendre être accompagnateur d'un apprenti pendant sa conduite accompagnée. Il faut qu'il soit titulaire du permis depuis plus de 5 ans. Il jouera un rôle important dans le conseil de l'apprenti, et la transmission de son expérience de la route.

    Pendant la conduite accompagnée :

    • La phase de conduite accompagnée doit durer au moins un an, et l'apprenti conducteur doit parcourir au moins 3000 Km aux côtés de son accompagnateur. Tout au long de cette période, les trajets et le kilométrage doivent être inscrits sur le carnet pour le suivi. Le conducteur en AAC est soumis aux règles suivantes :
    • Obligation d'apposer le disque "Conduite Accompagnée" à l'arrière du véhicule quand il est au volant.
    • Limitations de vitesse : en tant que jeune conducteur, il n'est pas soumis aux mêmes limitations que son accompagnateur :

    ·         110 km/h au lieu de 130 sur autoroute

    ·         100 km/h au lieu de 110 sur voie rapide

    ·         80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes

    Durant la période de conduite accompagnée, deux rendez-vous pédagogiques entre l’agence et l’élève avec ses accompagnateurs doivent être organisés sur une durée de six heures, soit 2x3 heures.

    L’intérêt de ces RVP (rendez-vous pédagogiques) est de confirmer, de conseiller, de corriger ou recadrer les élèves, leurs erreurs et défauts non corrigés ou maladroits des accompagnateurs.

    Le RVP1 est constitué de deux étapes :

    ·         une étape en circulation d’1 heure, se déroulant entre quatre et six mois après la date de fin de la formation initiale et à partir de 1 000Km

    ·          un entretien individuel ou en groupe de 2 heures dans les 15 jours suivant la phase 1, animé par un moniteur, évoquant le vécu de l’élève et axé sur la sécurité routière (Vitesse, Fatigue, Vigilance, Autoroutes)

    Le RVP2 est constitué de deux étapes :

    ·         une étape en circulation d’1 heure, se déroulant durant les deux derniers mois de la période de conduite accompagnée et après un minimum de 3 000Km.

    ·         un entretien individuel ou en groupe de 2 heures dans les 15 jours suivant la phase 1, animé par un moniteur, évoquant le vécu de l’élève et axé sur la sécurité routière (Alcool, Drogues, Portables, Assurances)

    L'apprentissage anticipé de la conduite n'est un droit valable qu'en France. Un conducteur en AAC n'a pas le droit de passer les frontières au volant du véhicule. 

     

    Annulation du permis à points :

    Lorsque le solde de points est nul, vous recevez une lettre du Ministre de l’intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales en recommandé avec accusé de réception, vous informant de la perte des points vous demandant de restituer votre permis de conduire dans un délai de 8 jours.

    Le permis est annulé pour une durée de 6 mois à compter de sa restitution sauf si une deuxième annulation intervient dans un délai de 5 ans, dans ce cas la durée est portée à 1an

    Que faire pour retrouver son permis de conduire ?

    1) Vous avez un permis de conduire dont la validité est limitée ou vous avez fait l’objet d’une suspension ou d’une annulation * de votre permis de conduire

    Vous devez vous présenter devant la commission médicale qui se réunit à la Préfecture ou dans l’une des Sous Préfectures.

    • Remplir l’imprimé de demande de visite disponible en mairie préfecture
    • L’adresser au bureau des commissions médicales de l'arrondissement duquel vous dépendez
    • Attendre la convocation et se présenter
    • La visite médicale en cabinet libéral coûte 33 €
    • la liste des médecins agréés est disponible en mairie,préfecture,auto école ou internet

    * Suite à un permis annulé, vous devez vous soumettre en plus à des tests psychotechniques

    2) Se présenter devant la commission médicale du permis de conduire et se soumettre à des tests psychotechniques ( coût environ 100 € )
    3 ) Repasser l’examen du permis de conduire

    La partie théorique ( code ) si vous étiez titulaire du permis depuis plus de 3 ans et que vous vous inscrivez dans les 3 mois qui suivent la fin de l’annulation. Dans ce cas toutes les catégories dont vous étiez titulaires sont restituées.

    Exemple : permis obtenu le 1er janvier 2000 Permis annulé le 1 juillet 2004 ; fin de l’annulation 1er janvier 2005 ; la demande doit être formulée avant le 1er avril.

    Les parties théoriques et pratiques ( code et conduite ) si vous étiez titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans ou si vous déposez une nouvelle demande au-delà du délai de 3 mois après la fin de l’annulation. Dans ce cas vous devez vous présenter à tous les examens si vous souhaitez obtenir plusieurs catégories ?

    Exemple : permis obtenu le 1er janvier 2002, annulé le 1er juillet 2004 ; fin d’annulation 1er janvier 2005. Nouvelle demande d’examen formulée après le 1er avril 2005.

    • NB : Lorsque vous avez restitué votre permis de conduire à la demande du Préfet, vous recevez un échéancier (récépissé ref.44) faisant le point sur les dates des différentes étapes, vous permettant de repasser votre permis dans les délais.

     

    Le permis moto A ("gros cube" ou >125 cm3)

    Conditions :

    ·        Avoir au moins 17,5 ans pour être admissible à l'épreuve théorique du permis moto, et au moins 18 ans le jour de l'épreuve pratique du permis A.

    ·        Le permis A vous impose d'avoir suivi au moins 8 heures de plateau sur piste fermée et 12 heures sur route en circulation ou 5 heures de plateau et 10 heures de circulation dans le cas d’un permis A1 obtenu avant le A.

    Déroulement de l’épreuve :

    ·        Le permis A est obtenu en deux étapes :

    ·        le plateau, 4 épreuves hors circulation

    ·        l'épreuve sur route, en circulation

    Le plateau :

    ·        L’épreuve se compose de quatre épreuves différentes. Chaque épreuve est notée A, B ou C ; C est éliminatoire, cependant vous devez obtenir au moins un A à une des épreuves.

    ·        L'épreuve sans moteur (la poussette) : Il s'agit de déplacer la moto à la main, sans moteur sur un parcours tiré au sort, puis d'une série de vérifications. Cette épreuve ne peut être éliminatoire !

    ·        L'épreuve à allure lente : Simple vérification de la capacité du conducteur à maîtriser la conduite à faible allure, avec et sans passager sur un parcours tiré au sort, sans chronomètre. Vous avez deux essais maximum. Un C est éliminatoire ainsi que la chute.

    ·        L'épreuve à allure normale : Il s'agit d'un slalom chronométré en 3ème vitesse minimum (sur sol sec de 19 à 22 secondes, sur sol humide de 20 à 23 secondes) sur un parcours tiré au sort. Vous avez deux essais maximum. Un C est éliminatoire ainsi que la chute.

    ·        L'interrogation orale : Elle consiste après avoir tiré l’une des 20 fiches, à développer oralement sur le sujet en respectant une trame. Ensuite il vous faudra répondre à une question spécifique au monde de la moto…

    La circulation :

    ·        Cette évaluation concerne le comportement du candidat en circulation. Elle dure 30 minutes maxi tout compris. De retour au centre d’examen, l’inspecteur sera en mesure de vous dire si vous avez satisfait ou pas, à l’examen moto…

    A savoir :

    ·        Le Permis moto A sera restrictif, limité à (34 ch) pour les moins de 21 ans.

    ·        Si la moto-école dépose le dossier d'inscription alors que l'élève n'a pas encore 21 ans, il est inscrit d'office par la préfecture au permis restrictif (34 ch) même s'il doit avoir ses 21 ans dans une semaine....
    Pour éviter cela, la moto-école doit absolument prendre la précaution d'inscrire sur le dossier "permis direct".
    Il faut alors prendre garde de ne pas se présenter aux examens pratiques du permis avant 21 ans, sinon, l'inscription sera basculée automatiquement vers le permis restrictif.

    ·        Conclusion : C'est donc non seulement la date dépôt du dossier en préfecture qui compte mais aussi l'âge du candidat à l'examen au jour du passage de l'examen pratique.

    Aucun média n’est activé